Contrairement aux idées reçues, le froid n’empêche pas les coups de soleil. Encore moins en montagne ! Eh oui, plus vous montez en altitude, plus les UV sont dangereux pour votre peau et vos yeux. Voici quelques recommandations pour profiter de la montagne… en toute sécurité !

Les lunettes… pas un gadget !

L’absence de chaleur donne l’impression d’un soleil doux, donc peu agressif pour la peau. Mais il n’en est rien. Sachez que la neige réfléchit jusqu’à 85% des rayons lumineux, même par temps nuageux. Gardez vos lunettes de soleil le plus longtemps possible au fil de la journée afin d’éviter le risque de picotement ou de brûlure des yeux. Invisibles et indolores, les rayons ultra-violets émis par le soleil peuvent provoquer des lésions douloureuses au contact de la rétine. Ou encore l’ophtalmie des neiges, soit un coup de soleil sur l’œil. Un fond d’œil rouge, larmoyant et la sensation de pulsations constituent les principaux symptômes de ce trouble autrement appelé photokératite.

Chez les plus jeunes, « les yeux, plus transparents jusqu’à l’âge de 12 ans environ, laissent largement passer les rayons UV », rappelle l’ASNAV. Par ailleurs, l’exposition répétée aux rayons UV peut accélérer le vieillissement de l’œil. Et favoriser le développement de la cataracte ou de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).